"Projet Ninove" : le travail se poursuit...

Pour rappel, le futur habitat intergénérationnel de la chaussée de Ninove 122 est un projet né de la collaboration entre la coopérative Livingstones (propriétaire), l’AISQ (gestionnaire locatif), la FéBUL (coordination du projet – suivi méthodologique) et l’UL Quartier Nord (accompagnateur social). Pour rappel, l’immeuble, une ancienne poste, a été racheté dans le cadre d’un contrat de quartier par la coopérative Livingstones. En attendant la rénovation du bâtiment, un projet d’occupations temporaires a été conclu via une convention tri-partite entre le propriétaire (Livingstones), Woningen123Logements comme occupant et la FéBUL en tant qu’accompagnateur de projets. Les travaux devraient commencer au printemps 2020. Dans l’année 2021, il sera temps de laisser place au développement d’un projet d’habitat solidaire et intergénérationnel. 

Mais au fond, qu’est-ce qu’un logement intergénérationnel ? Selon une définition du ministère des solidarités et de la santé française, l’habitat intergénérationnel désigne un ensemble de logements conçu pour accueillir différentes générations : étudiants, familles, personnes âgées. Les différentes générations ne partagent pas le même toit mais vivent dans un même ensemble résidentiel. Ce sont en général des bailleurs sociaux en partenariat avec des associations ou des investisseurs privés qui initient ce type de projets ». 

Une fois rénové, l’immeuble de la chaussée de Ninove devrait comporter trois studios, un appartement 4 chambres et au deuxième étage un duplex trois chambres et un duplex 4 chambres. Il comportera également au sous-sol une salle communautaire qui donnera sur un petit jardin jouxtant une crèche.

Afin de nous nourrir des projets déjà existants sur Bruxelles, nous sommes allés visiter « Casa Viva » au mois d’octobre, un tout nouveau logement intergénérationnel situé dans le quartier Anneessens, conçu par le même architecte que celui qui œuvre sur les futurs logements dont il est question ici. Nous avons organisé une visite des lieux au 122 chaussée de Ninove, dans l’immeuble actuel, avec les partenaires. Difficile encore de s’imaginer comment vont être aménagés les appartements, ainsi que la salle communautaire, étant donné que le bâtiment devra subir de lourdes rénovations… Nous espérons que pour septembre 2021, les futurs locataires pourront occuper leur nouvel habitat.

Afin d’informer et entamer le processus participatif avec les futurs occupants. La FéBUL travaille avec l’équipe de l’ULQN. Plusieurs rencontres entre travailleurs ont déjà eu lieu précédemment, il était temps, à présent, de présenter le projet aux futurs candidats potentiels. Pour ce faire, la FéBUL a participé à l’assemblée de L’Union des Locataires du Quartier Nord, pour y expliquer ce qu’est un habitat groupé, quel en est la philosophie, les objectifs… tout cela en soulignant que chaque projet est spécifique, selon le quartier, la ville, le pays et bien sûr les habitants qui font « vivre » ces habitations. Suite à cette présentation, les personnes seront invitées à manifester leur intérêt à devenir candidat pour l’attribution de ces logements. Il s’agit, en effet, d’un projet spécifique de logements. Il est essentiel que les futurs habitants manifestent clairement une volonté de s’y installer, en intégrant et respectant l’aspect intergénérationnel du projet. En effet, chacun bénéficiera de son espace privé (l’appartement) tout en partageant des espaces communs tels qu’une salle communautaire qui devra être pensé par les futurs locataires (aménagement, activités proposées, gestion quotidienne).

Nous sommes enthousiastes à l’idée de voir évoluer ce projet qui permet, rappelons-le encore, de mener à bien un projet de production immobilière qui augmentera l’offre de logements à finalité sociale dans la région.