Manifeste 2019 de la FéBUL 

Pour une politique du logement qui respecte les bruxellois 

La FéBUL fédère et développe une force de propositions collective. Elle a écrit un manifeste qui reprend les revendications et pistes de solutions concrètes et innovantes en matière de droit au logement. 

 

  • Un encadrement des loyers, au minimum dans les zones où un investissement public a été opéré en vue de revaloriser et réhabiliter les quartiers.
  • Pas d’expulsion sans véritable solution de relogement !
  • Un permis locatif pour tous les logements mis en location sur le marché privé et obtenu préalablement à la signature d’un bail.
  • Une politique ambitieuse de rénovations des logements en vue d’évincer la précarité énergétique des locataires et des propriétaires occupants.
  • Une gestion efficace et efficiente des dossiers de demandes de primes !
  • Des seuils minimaux de performance énergétique comme prérequis à la location !
  • Une information claire et massive sur les aides existantes et les procédures.
  • Une production massive de logements sociaux avec un seuil minimum de 25% du parc immobilier locatif bruxellois !
  • L’instauration d’un quota unique pour les logements communaux à finalité sociale produits dans différents dispositifs ou d’initiatives locales.
  • Limiter l’effet pervers des programmes de rénovation urbaine et lutter ainsi contre la gentrification !
  • Un financement des AIS proportionnel et adapté aux grands logements.
  • Une souplesse en vue du développement des projets spécifiques et innovants au sein des AIS.
  • Lutter contre le vide en renforçant et en appliquant les outils réglementaires existants !
  • Affecter les revenus de la taxe et de l’amende pour immeuble inoccupés directement pour des projets de logements à finalité sociale.
  • Actionner les mécanismes de sanctions financières contre la multitude de bureaux vides.
  • Un financement pérenne de l’Agence Occupations Temporaires Régionale !
  • La systématisation des conventions d’occupations temporaires à finalité sociale dans le bâti public !
  • Faciliter l’accès aux données du cadastre pour les associations agréées qui luttent contre le vide.
  • Un financement structurel du CLTB.
  • Un pas plus loin dans la lutte contre les discriminations dans l’accès au logement, notamment via l’établissement d’une liste claire et précise des documents qu’un propriétaire peut exiger des locataires.
  • La mise sur pied d’une commission paritaire locative ayant des missions et compétences d’expertise et de médiation !
  • L’accessibilité effective de tous à la Justice !
  • La promotion des services de médiation locale…
  • Une allocation-loyer véritablement généralisée et sans condition de bâti, ni de loyer !
  • Un accès aux dispositifs de logements publics et subsidiés pour tous, y compris les sans-papier.

 

Pour la réalisation effective du droit au logement, nous sommes prêts ! 

Si vous voulez en savoir plus, téléchargez le manifeste complet ici