Un nouveau collaborateur à la FéBUL 

Un nouveau collaborateur vient de rejoindre l’équipe de la FéBUL, venant combler le poste anciennement occupé par Elise Fastenakel.  À cette occasion, nous lui avons posé quelques questions autour d’une pause café, afin de vous le présenter. 

Pour notre newsletter mensuelle, l’InfoBUL, peux-tu te présenter en quelques mots ? 

Oui bien sur ! Je m’appelle Matthieu Tihon. J’habite à Forest à la Cité Jardin à Messidor avec ma femme et mes deux jeunes enfants.  Au niveau professionnel, j’ai d’abord suivi une formation en communication, et plus précisément en Animation Socio-Culturelle et Education Permanente, à l’IHECS. J’ai ensuite toujours travaillé dans le domaine social. 

Que faisais-tu avant de venir rejoindre la FéBUL ? 

J’ai travaillé pendant 4 ans et demi pour l’ASBL Habitat et Rénovation dans le cadre d’un Projet de Cohésion Sociale (PCS) à Rempart des Moines, dans le centre-ville. 

Nous mettions à disposition des habitants un local qui faisait office de structure d’accueil pour rencontrer les habitants du site, écouter leurs problèmes et analyser leurs besoins pour essayer de mettre en place des projets collectifs avec eux, le but étant d’améliorer leur cadre de vie. 

Par conséquent, des liens forts se sont tissés avec les habitants et des relations amicales et sincères se sont créées avec eux. J’ai vraiment pu découvrir que ces habitants, malgré leurs conditions de vie très précaires, avaient foi en la vie et voulaient se battre pour améliorer leurs situations. 

Dès lors, il ne fut quand même pas simple de quitter ce lieu et toutes ces relations tisées, surtout quand les habitants te rapportent tous leurs compliments vis-à-vis du travail mené avec eux. Cependant, nous avons clôturé mon départ par une belle fête au local PCS autour d'un repas convivial, accompagné de musique. 

Comment as-tu connu la FéBUL ? 

Très vite après mon entrée en fonction au sein du PCS, j’ai suivi régulièrement les formations à la FéBUL. 

Pourquoi la FéBUL ? 

Tout d’abord, l’opportunité de pouvoir travailler dans un travail de seconde ligne. En effet, je suis habitué à la première ligne, en contact direct avec les habitants. J’avais envie de sortir de ma vision de travailleur social uniquement focalisée sur un territoire bien déterminé, c’est-à-dire un site de logements sociaux, et grâce à cette fonction à la FéBUL, je pourrai prendre connaissance des enjeux qui se trouvent sur d’autres sites de logements sociaux et des problèmes auxquels sont confrontés les travailleurs PCS de ces sites au quotidien.

Cette fonction me permettra aussi de développer mon expertise dans le domaine du logement et ma capacité à transmettre des savoirs puisque je serai amené à animer des formations à destination des travailleurs PCS, mais aussi aux travailleurs sociaux des SISP. Ce sera d’ailleurs l’occasion de pouvoir connaître les enjeux et problématiques que connaissent ces derniers. 

Il me semble toutefois que je garderai une dimension de travail de première ligne, avec le travail d’accompagnement local dont je serai en charge avec les membres des Conseils Consultatifs des Locataires Sociaux (CoCoLo). 

Enfin, j’avais envie de rester dans le secteur du logement social puisque c’est un domaine qui me tient à cœur étant donné la crise du logement que connaît Bruxelles. Il y a énormément d’enjeux sur lesquels nous pouvons travailler. C’est donc avec intérêt et enthousiasme que j’ai intégré l’équipe de la FéBUL ! 

Concrètement, quel est le public avec lequel tu travailleras principalement ?   

Les travailleurs des PCS, des SISP et les membres du CoCoLo. 

Et bien merci Matthieu ! Et bonne chance !