Le processus de rationalisation du logement social s’est achevé avec la création de trois nouvelles sociétés immobilières en janvier 2018. En 2013, le secrétaire d’Etat du Logement, Christos Doulkeridis, annonçait le commencement d’un grand chamboulement dans le paysage du logement social. De 33, les agréments pour les sociétés immobilières de service public passeraient à 16.

L’objectif de cette rationalisation était : « de permettre aux SISP de tirer profit de l'efficience des nouvelles structures au bénéfice des locataires sociaux. Les regroupements induiront ainsi de facto un partage d'expérience. Les frais de gestion seront d'emblée diminués étant donné l'économie d'échelle évidente tant au niveau des structures décisionnelles qu'au niveau des marchés publics. » (Céline Frémault, Ministre du Logement)

 Il aura fallu 4 ans au secteur pour organiser les fusions et autres opérations qui répondaient à ces nouvelles injonctions.

Concrètement c’est avec la création de trois nouvelles SISP que ce processus s’achève :

  • LOJEGA : fusion entre le Foyer Jettois et les Villas de Ganshoren
  • LOG’IRIS : fusion entre le Foyer Etterbekois et le Foyer Koekelbergeois
  • Le Logis-Floréal : Fusion entre le Logis et Floréal

 Pour plus de renseignements sur le sujet, vous pouvez consulter le site de la SLRB : http://www.slrb.irisnet.be/fr/professionnel/quoi-de-neuf/actualites/rationalisation-du-secteur-du-logement-social