Naissance du comité de pilotage Capronnier

Un nouveau projet rue Capronnier …

Nous l’avions déjà été évoqué dans une de nos newsletters précédentes, mais cela se précise : un important projet de logements solidaires et intergénérationnels devrait voir le jour au sis de la rue rue Capronnier, situé dans la commune de Schaerbeek. Ce projet est le fruit d’une collaboration entre l’entreprise ION et l’Agence Immobilière Sociale Quartier (AISQ).

L’entreprise ION est spécialisée dans les projets mixtes et complexes, combinant l’immobilier résidentiel et commercial, cet élément étant intégré de le « projet Capronnier ». Les logements seront affectés dans leur ensemble aux Unions de Locataires membres de la FéBUL.

Combien de logements ?

Trois bâtiments composeront ce projet, pour une centaine de logements en tout (o à 5 chambres), dont une vingtaine dans le cadre de l’intergénérationnel. Comme évoqué plus haut, une surface à vocation commerciale devrait voir le jour (supermarché), au rez-de-chaussée de l’immeuble principal.

Il intègre une dimension communautaire de sa conception à sa réalisation. À cette fin, un comité de pilotage avec les Unions de Locataires (UL) partenaires a été mis en place, afin de réfléchir à l’implication des futures locataires dans la mise en place du projet dans une dynamique de travail social communautaire. Il servira également à définir l’articulation entre les deux types de projets menés (intergénérationnel et « affectation classique »). Via ce comité de pilotage, la FéBUL assurera l’articulation entre le travail produit dans le groupe intergénérationnel et le travail de ce présent comité.

Enfin, l’accompagnement social sera assuré par une personne engagée dans le cadre du projet. Elle assurera un suivi individuel, collectif et communautaire de tous les habitants et fera le lien avec l’accompagnement des UL pour chacun de leurs locataires. Ce travailleur sera engagé au sein de la FéBUL.

Nous vous tiendrons bien sûr informés de l’évolution de cette belle initiative…

 

 

 

 

 

Le 123 occupe BOZAR

Le 2 juin dernier, Bozar, dans le cadre d’une exposition sur les mouvements sociaux de 1968, a invité l’artiste Anna Rispoli.

Le choix de l’artiste fut de mettre l’accent sur les luttes encore nécessaires et présentes dans notre société. Elle a invité l’asbl Woningen 123 Logements qui milite pour la défense du droit au logement pour tous.

Cette association qui existe depuis 14 ans, loge 165 personnes et gère 11 bâtiments est très proche du milieu squat. Leur principal immeuble, celui de la rue Royale 123,  est vendu et doit être rendu au nouveau propriétaire fin octobre. Malgré de nombreux rendez vous avec des propriétaires publics et privés, il n’y a pas encore de nouveau bâtiment.  Le « 123 » a mis en scène une occupation de la grande salle Horta au Bozar pour rappeler aux visiteurs et aux pouvoirs publics leur besoin urgent de trouver une solution pour héberger les habitants de la rue Royale et les activités qu’ils ont développées (ateliers vélo, atelier bois, friperie, atelier linux, …). De grandes banderoles marquaient l’espace, avec les inscriptions « le 123 occupe/bezet ».  Des affiches et un stand d’information sensibilisaient le public sur toutes les activités et avantages pour la ville de soutenir ce projet. Sur une grande estrade, un maitre de cérémonie invitait des habitants, des voisins et des usagés des activités du 123 à prendre la parole.

 

 

 

 Visite des PCS Potier-Vautour et 3 tilleuls

Le 01 juin 2018, une trentaine de travailleurs agissant dans des Projets Cohésion Sociale (PCS) sont partis à la découverte des PCS Potier-Vautour et Les Trois Tilleuls.

Le rendez-vous fut donné à 9h30 à la FéBUL et tous les participants ont embarqué dans le car réservé à cette occasion, direction le quartier Annessens. Claire et Elias, travailleurs d’Habitat et Rénovation, nous ont accueilli comme des rois dans les locaux du PCS Potier-Vautour.

Ils nous ont expliqué tout le travail mené dans le projet de son origine à aujourd’hui. Nous avons aussi appris quels étaient les enjeux et difficultés des habitants dans ce site de logement et quelles étaient les actions qui étaient menées. Nous avons ensuite affronté la pluie pour partir visiter le site.

Après cette matinée bien riche, nous avons repris le car direction Watermael-Boitsfort. Nous avons fait un premier arrêt dans une campagne au milieu de la ville, le chant des cailles : « La Ferme du Chant des Cailles est un projet d’alimentation durable et d’agriculture urbaine écologique et participatif, né en 2012 au cœur des cités-jardins du Logis-Floréal à Watermael-Boitsfort. Depuis le début il a été mené  conjointement par des habitants du quartier et les agriculteurs professionnels dont les différentes activités sont regroupées sous l’ASBL « La Ferme du Chant des Cailles ». www.chantdescailles.be Les habitants impliqués nous ont présenté leur projet et ont expliqué le lien qui se faisait avec le PCS Les Trois Tilleuls, deuxième projet visité lors de cette journée.

Après une pause-repas bien méritée dans les beaux locaux du PCS Les Trois Tilleuls, Pierre et Magali, les travailleurs de l’asbl Prévention et Cohésion Sociale de Watermael-Boitsfort, nous ont fait une présentation très complète et passionnante de leur projet naissant. En effet, le PCS n’a été mis en œuvre qu’en début d’année 2017.

16h est très vite arrivée et il nous a fallu reprendre le bus pour rentrer à la FéBUL et commencer un week-end avec des idées pleins la tête !

Merci à tous pour cette belle journée.